Tuesday, April 23, 2019
Home / A LA UNE  / Peau neuve

Peau neuve

Impossible de s’y méprendre. Le rouge et les différentes teintes de gris, entre les structures métalliques et le bardage en bois, nous sommes bien face à des casernes de pompiers. Entre Les Avirons et Saint-Pierre,

Impossible de s’y méprendre. Le rouge et les différentes teintes de gris, entre les structures métalliques et le bardage en bois, nous sommes bien face à des casernes de pompiers. Entre Les Avirons et Saint-Pierre, déambulation photographique.

Les villes de Saint-Pierre et des Avirons ont respectivement depuis juin et août un nouveau centre de secours. Au même titre que plusieurs communes de l’Île. Lors du conseil d’administration du SDIS du 31 mai, il a été décidé de programmer six nouveaux centres de secours sur le territoire, et ce afin “d’améliorer les conditions de vie et de travail des sapeurs-pompiers et de maintenir la qualité des secours quotidiens en faveur des Réunionnais.”Le résultat, de gros ensembles modernes et fonctionnels qui s’emboîtent, et s’érigent dans un nouvel environnement.

Aux Avirons, la caserne surplombe l’océan, on aperçoit la route des Tamarins. Deux blocs sont implantés : le premier est destiné à l’administration ainsi qu’aux parties communes. À l’étage, une salle de sport, de détenteet un coin restauration permettent aux pompiers de se retrouver, se reposer, quand le temps l’autorise. Le deuxième

bâtiment, horizontal et perpendiculaire au premier, accueille les engins et les locaux techniques. Quand la sirène retentit, il faut pouvoir accéder rapidement aux camions ou aux autres véhicules.

Le centre de secours de Saint-Pierre est implanté quant à lui au-dessus de la Techsud, dans la ZAC océan Indien de Terre-Sainte. Ici, trois corps de bâtiments ont été érigés, avec en prime une tour d’exercice. Entre les différentes casernes, la structuration et l’organisation des constructions se rejoignent. Une logique de casernement pour améliorer les conditions de travail et maximiser l’activité opérationnelle. En 2017, le centre de Saint-Pierre a géré pas moins de 5 651 interventions.

 

TEXTE : MARIE RENNETEAU - PHOTOS : PABLO WAYNE

dns@adplay.re

Review overview
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.