Thursday, April 25, 2019
Home / Sport  / 1er Septembre 1990 : Daniel Sangouma et le relais du 4x100m battent le record du monde

1er Septembre 1990 : Daniel Sangouma et le relais du 4x100m battent le record du monde

Un Réunionnais a pris part – et quelle part ! - au plus grand exploit de l'histoire de l'athlétisme français : le record du monde du 4x100 m, s'insérant au milieu d'une longue liste de performances américaines.   Ce

Un Réunionnais a pris part – et quelle part ! – au plus grand exploit de l’histoire de l’athlétisme français : le record du monde du 4×100 m, s’insérant au milieu d’une longue liste de performances américaines.

 

Ce n’est pas compliqué : depuis l’apparition du chronométrage électronique, en 1968, les Américains sont les seuls à battre leurs propre record du monde du 4×100 m, en athlé. Pas étonnant : ils ont eu pendant longtemps, dans leurs relais, les seuls hommes capables de passer sous les dix secondes sur la ligne droite. En septembre 1990, le record du monde est toujours détenu par la team america, dont deux de ses membres courent en moins de 10’’, dont l’immense Carl Lewis.

Sur le papier, les Anglais de Linford Christie, les Soviétiques, les Canadiens feraient de bons outsiders. Les Français ? Son chef de file, le Réunionnais Daniel Sangouma, a battu le record de France en juin, en 10’’02, et ses collègues Max Morinière, Jean-Charles Trouabal et Bruno Marie-Rose ne font pas partie du gratin mondial sur 100 m. Mais deux ans après la médaille de bronze obtenue aux Jeux de Séoul – Sangouma devenant alors le premier médaillé réunionnais aux Jeux, les championnats d’Europe à Split (Yougoslavie) sont le terrain rêvé pour gagner un titre, d’abord, et courir vite, peut-être. Et ça sent bon dès le début : Sangouma (médaille d’argent), Marie-Rose et Morinière parviennent à se placer en finale du 100 m ; Trouabal atteint le podium sur 200 m.

Ces 37’79 de split, en 1990, sont toujours le record de France.

Le relais français fait tout à coup figure de favori, avec le Royaume-Uni. Avec un atout sur les autres : une technique supérieure. Car lorsque les autres nations misent sur leur rapidité, la France, elle – et ce sera souvent le cas sur les relais, les années suivantes, jusqu’au titre mondial des filles en 2003 – a intégré la notion de “sport collectif” : passer le relais correctement, c’est récupérer du temps à tous les coups. Pourtant, dès le départ du relais, rien d’extraordinaire : Max Morinière, pas franchement spécialiste du 200, reste derrière l’Anglais dans le premier virage. Mais Sangouma, en ligne droite, rentre en jeu, et réalise une des meilleures lignes droites lancées de tous les temps, en 8’’92. Encore un passage excellent, et Trouabal effectue un virage incroyable pour mettre Marie-Rose en orbite, et en tête. Derrière lui, le grand Linford Christie s’échine… il est battu.

Champions d’Europe. Mais surtout, un coup d’œil sur le chrono (37’’79) fait comprendre l’improbable : le record du monde des Américains, établi aux Jeux de Los Angeles en 1984, est raboté de quatre centièmes. Sur l’épreuve, la France est seulement le quatrième pays à obtenir la marque mondiale. Sans doute vexés, les Américains reprendront leur dû un an plus tard. En revanche, ces 37’’79 resteront le record d’Europe durant trois ans et le record de France… Eh bien, aucune équipe française n’a encore fait mieux. Même avec Lemaître et Vicaut. Preuve qu’avec de la technique…

 

Athlétisme

Texte : L. C. / Photo : BNF.

dns@adplay.re

Review overview
3 COMMENTS
  • Best Writing Service 12 janvier 2017

    Best Writing Service

    Get an expert academic writing assistance! We can write any paper on any subject within the tightest deadline.

  • Best Writing Service 3 février 2017

    Best Writing Service

    Get an expert academic writing assistance! We can write any post on any subject within the tightest deadline.

  • Best Writing Service 7 février 2017

    Best Writing Service

    Get an expert academic writing assistance. We can write any paper or post on any subject within the tightest deadline.