Un café, un ronron, l’addition

Un café, un ronron, l’addition

Le “neko café”, ou “bar à chats” est un café quasiment normal. Sauf qu’il y a des chats dedans. On vous explique pourquoi.

 

Mais qu’est-ce que c’est ? Dans un “neko café”, on boit, on mange, mais surtout on vient pour se détendre en jouant avec des chats, et surtout pour profiter de la “ronron thérapie“, “néko“ signifiant “chat” en japonais. Ces bars à chats sont soumis à des règles d’hygiène très strictes et le bien-être des chats est évidemment très important.

 

Et c’est quoi, la “ronron thérapie” ? Le ronronnement du chat permettrait de lutter contre le stress, l’insomnie ou l’anxiété. Il semblerait qu’il apaise. D’où ça vient ? C’est un concept très populaire au Japon depuis 2004, car on y compte plus de cent bars à chats mais originaire de Taiwan où le premier bar à chats à vu le jour en 1998. Au passage, au Japon, on trouve aussi des bars à lapins…

 

Et en France ? En France, le premier bar à chats s’est ouvert en septembre 2013 : le Café des chats, un salon de thé où il vaut mieux réserver sa table tellement le concept séduit. Et là-bas, des chats, mais pas que : thé, cookies, café et même brunch le week-end.

 

Et à La Réunion ? Pas de bar à chats pour le moment, mais gageons que certains ont déjà envie de se lancer.

Texte : L.