Libérée ! Délivrée !

Libérée ! Délivrée !

L’église Notre-Dame-de-la-Délivrance s’est vue libérée de ses échafaudages il y a peu. La plus belle église réunionnaise (pour nous, en tous cas) a retrouvé des couleurs.

Les habitants des quartiers dionysiens du Bas-de-la-Rivière, de La Redoute et de Petite-Île sont contents : l’horloge de la façade de Notre-Dame-de-la-Délivrance redonne la bonne heure. Mais ce réglage de pendules n’est qu’une petite partie de la réfection de l’église, qui en avait bien besoin. Structurellement, l’église n’avait pas à s’inquiéter. Construite à la fin du XIXe siècle dans un style faisant fureur à l’époque, le néogothique, l’église est construite en moellons de basalte et, surtout, l’intérieur se pare de peintures vives et de la plus grande statue réunionnaise représentant Saint-Expedit.

Mais en plus de cent ans, l’église avait pris un coup de vieux : l’humidité, notamment, a terni ce qui faisait la particularité de l’église, la couleur. « Nous avons travaillé à partir de nombreuses archives, expose Eric Fontaine, chef d’opération des travaux sur le patrimoine, à Saint-Denis. Et les couleurs n’avaient pas non plus complètement disparu. Sur la façade extérieure, par exemple, on a pu les retrouver en décapant. »

Réalisé en deux phases – une pour l’extérieur, une autre pour l’intérieur – le chantier a duré un an et demi. Il a nécessité de nombreux savoir-faire, dans bien des domaines : les boiseries, la tôle de la structure, les peintures, les pierres… « Nous n’avons pas travaillé à l’économie : les décors étaient riches lors de la construction, nous avons refait de même. » Des feuilles d’or ont été déposées, des techniques anciennes ont été utilisées, et même les étudiants des Beaux-Arts sont venus mettre la main à la pâte.

Est-elle aujourd’hui exactement la même qu’il y a un siècle ? Laurent Siegelstein, à la mairie, précise : « Sûrement, mais j’ai entendu dire qu’elle était encore plus belle. Nous avons aussi travaillé sur les éclairages, elle est encore plus valorisée. » Classée dans la liste des Monuments historiques, elle tend à devenir un des lieux phares des visites dionysiennes. Car, même si elle a été inaugurée par une messe de Monseigneur Aubry, l’église Notre-Dame-de-la-Délivrance fait partie, de part son histoire, du patrimoine réunionnais. De tous les Réunionnais.

 

 

Texte : L. C. / Photos : G. D.