Dans le sud, un nid créatif

Dans le sud, un nid créatif

Débarquée de Paris il y a à peine deux ans, la créatrice Isabelle Kuraszewski habite un espace composé de récup’ et de customisation inspirée.

 

 

Votre coin favori ? Je n’en ai pas vraiment. J’aime la globalité du volume. C’est une maison de location, pas idéale, mais lumineuse et aérée, avec de l’espace. On peut y circuler facilement.

Qu’avez-vous fait vous-même ? Toute la déco ! Les meubles sont un mélange d’héritages, de pièces trouvées dans la rue ou dans les brocantes, avec en plus quelques éléments contemporains, surtout pour les usages fonctionnels. Les meubles changent de couleur au fil du temps, en fonction du lieu où je vis. Le déménagement fut un prétexte pour tout repenser ! Je couds des coussins, je raconte des histoires sur les murs, je mets en scène des petites collections…

Ce qui vous inspire dans votre déco ? Je m’imprègne de tout ce que je vois. Je conçois ma déco en partant d’objets coups de cœur, que je trouve ou que je fabrique. Ce qui m’intéresse, c’est la façon dont ils dialoguent, dont ils entrent en résonance ensemble, pour créer des univers.

Pour l’intérieur, qu’est-ce qui vous ferait craquer ? Un beau luminaire de designer.

Dans cette maison, vous aimeriez changer quoi, si vous le pouviez ? Le jardin n’est pas très accessible : il faut descendre les escaliers pour l’atteindre. J’aimerais que la varangue donne directement sur le jardin.

Où aimeriez-vous habiter si vous ne viviez pas ici ? Je n’arrive pas à me projeter dans un lieu. Ce que j’aime, c’est un espace avec un panorama, une sensation d’immensité. Le matin, j’apprécie de voir le ciel bleu et d’entendre les oiseaux quand j’ouvre les volets. Un lieu idéal, c’est celui qui nous fait nous sentir vivant.

Qu’est-ce que vous ne pourriez pas avoir chez vous ? Je n’aime pas voir les objets qui ne sont que fonctionnels, comme le lave-vaisselle… alors, je les cache.

Votre livre de chevet du moment ? Il y en a deux : le polar Debout les morts de Fred Vargas et Les secrets de la mode, de Yann Kerlau, racontant les dix-huit destins de dix-huit créateurs qui ont révolutionné la mode.

 

________________________________________________________________

Isabelle Kuraszewski enseigne en BTS mode au Tampon (expression plastique/ laboratoire de création), et intervient au lycée Ambroise-Vollard de Saint-Pierre, pour la recherche appliquée. Avec la créatrice Julie Revers, elle a créé la marque JI (Joyeuses idées), regroupant des réalisations en papier autour de l’univers  du bureau, ainsi que des sacs sérigraphiés, en coton bio. Certaines de leurs créations sont en vente chez Casa Saba (Saint-Pierre) et chez Origine (Saint-Denis).

________________________________________________________________

 

Texte : A. R. / Photos : G. D.